Désir d’enfant-Throw Back Tuesday


Bonjour les amis. Depuis dix semaines déjà, je fais avec vous, un retour dans mes souvenirs pour partager des oeuvres que j’ai écrite ou des images qui m’ont marquées. Je m’efforce au maximum de garder le lien avec l’Afrique, toujours pour vous permettre de nouvelles découvertes, en y mettant une touche personnelle. Je remercie d’ores et déjà ceux qui ont commenté ou apprécié certains de ces articles. Cela me touche énormément.

Enfant-mère-afrique

La maternité, un symbole en Afrique. (De Nathalie Boyaval)

Pour la 10ème semaine, en lien avec le thème du mois (#lenfantafricain), je vais évoquer la maternité. En Afrique, les femmes sont généralement élevées avec l’idée qu’un jour elles seront mères. C’est une particularité qui va au-delà de l’Afrique mais chez nous peut-être plus qu’ailleurs, la maternité a valeur de sanction sociale. Une femme sans enfant est souvent considérée avec indifférence, lorsqu’elle n’est pas carrément rejetée. L’absence d’enfant dans un couple est considéré comme un motif valable de divorce par les belle-familles ou une raison pour prendre une seconde femme. La femme sans enfant au-delà du traumatisme individuel que sa stérilité peut constituer, doit en plus accepter l’hostilité de la société.

A l’adolescence, ceux sont donc des questions naturelles pour une jeune femme africaine. Serais-je mère? A quel âge? Et lorsque je serai mariée, qu’est-ce que ça fera d’attendre un enfant? Ci-dessous un poème, résultat de ma réflexion

 

Désir d’enfant

 Le mari et la femme,

Face à face,

Mangent ensemble,

Et pensent à la même chose.

 Ils sont unis par un même désir

Qui est celui-ci;

Et qui arrivera par ici;

Ou par là.

 Celui d’avoir un enfant,

Qui comblerait le lit vacant,

D’une enfance joyeuse,

Et d’une adolescence calme.

 Garçon ou fille,

Peut importe,

Pourvu que ce petit bout d’homme,

Enfin, arrive.

 Cette joie d’avoir un bébé

D’un désir exaucé

D’une joie arrivée

Du calme abandonné

 La joie d’avoir un enfant. /-

En Prime, une de mes chansons camerounaises favorites “Bébé du groupe Zangalewa. Elle parle du désir d’enfant avec grande beauté. Quant au clip, il résume en images, mon point de vue sur la place de la femme “sans enfant” dans nos sociétés. Vidéo et chanson sublime juste pour vous.

XoXo

AKS♥

 

Discussing is more fun

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s