L’enfant africain, fruit de la communauté- Citation du Lundi


Le 16 Juin, nous célébrerons comme chaque année “La journée de l’enfant africain”. L’enfant et la condition d’enfant en Afrique, les rêves d’enfant et tout ce qui touche à ce monde joyeux (ou non) seront à l’honneur en Juin sur La Bibliothèque Qui Ne Brûle Pas.

Beau Proverbe pour débuter:  “Il faut un village pour éduquer un enfant”.

Credits: Getty Images

Credits: Getty Images

En Afrique, notre force c’est la communauté. On partage le peu qu’on a avec sa famille. La famille ne s’arrête pas au père et à la mère. Dans cette famille, on retrouve selon les pays et les coutumes: l’oncle maternel, la grand-mère, le clan. Les enfants d’une même famille sont éduqués en communauté, sont le symbole de la richesse du clan. L’enfant n’appartient donc pas à son père ou à sa mère. Il appartient au village ou à la communauté.

De même, lorsque les malheurs (guerres, famines, crises économiques) prennent le dessus, l’enfant devient facilement le fruit de la communauté en ce qu’elle a de pire. Les enfants-soldats en sont un très bon exemple. Fils de personne, enfants de tout le monde, ils sont laissés à la merci du plus offrant, du mieux disant.

Malgré ces travers, je suis fière de cette éducation communautaire. Le modèle de vie individualiste voit de plus en plus ses limites dans le monde occidental et il est important que nos enfants ne soient pas corrompus. La forme de la communauté, du village, change certes aujourd’hui (les amis de papa ou maman, les oncles, les tantes). Cependant, dans l’Afrique du 21ème siècle, l’enfant demeure ce très beau cadeau pour la communauté dont ses parents font partie.

C’est une bénédiction dont nous devons faire bon usage afin de perpétuer nos traditions et nos valeurs propres.

Qu’en dites-vous chers Bibliovores? Le débat est ouvert. J’ai hâte de lire  vos commentaires. Bon début de semaine. Much Love♥♥

XoXo

AKS♥

One response to “L’enfant africain, fruit de la communauté- Citation du Lundi

  1. Pingback: Amkoullel, l’enfant peul- Amadou Hampâté Bâ | La Bibliothèque qui ne brûle Pas·

Discussing is more fun

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s