Pouvoir, quand tu nous tiens- Editorial de Juillet.


« Je suis le Roi »

« C’est mon Destin »

« C’est moi qui décide »

« Gloire au sérenissime plénipotentiare honorable Sounkali Ier »

Bonjour ou Bonsoir, mes chers et tendres Bibliovores,

Pouvoir, quand tu nous tiens ! Les sentences ci-dessus sont des morceaux choisis qui se résument toutes au mot « pouvoir » ou à son synonyme « Puissance »

Fou, incontrôlable, omnipotent, omniscient, voilà d’autres attributs toujours reliés au terme « pouvoir ». Dans la belle Afrique, pouvoir et pouvoir politique en particulier riment bien souvent avec douleur, sang, asservissement, fraude ou supercherie. Toujours en Afrique, le pouvoir est souvent associé aux combats occultes, mystiques et j’en passe. Dans tous les cas, ce pouvoir est souvent très loin d’être celui du peuple et il ne se met que très peu à son service.

De ce fait, dans l’imaginaire des écrivains africains de toutes ères, le pouvoir a été source d’inspiration. Que ce soit pour en faire la critique, l’éloge ou tout simplement pour le comprendre, le sujet a fait l’objet de nombreux écrits. De même, notre histoire est émaillée d’hommes de pouvoirs marquant ou pas, de même que la musique a été utilisée pour servir ou desservir ce pouvoir.

Ainsi, au mois de Juillet, le pouvoir sera à l’honneur dans cette belle Bibliothèque qu’est la nôtre. Prenez confortablement place devant vos ordinateurs et embarquez pour un vol spécial. Nous espérons faire salle comble, et recevoir nombreux vos commentaires et partages.

XoXo

AKS♥

Discussing is more fun

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s