Bernard Dadié, le père fondateur


Un bel hommage à un écrivain africain d’exception. Félicitations Bernard DADIE.

- Essie Kelly -

l-ecrivain-ivoirien-bernard-dadie-100-ans-recoit-a-abidjan-le-premier-prix-jaime-torres-bodet-decerne-par-l-unesco-le-11-fevrier-2016_5514423

          Bernard B. Dadié père de la littérature ivoirienne a bien cent ans et comparé à ce siècle qu’il vient de fêter, la littérature ivoirienne paraît bien jeune car c’est sous ses doigts qu’elle a vu le jour en 1933.

Si elle a vécu ses premières heures sous la forme orale, elle naît a l’écrit sous sa plume et exporte le talent ivoirien au delà des frontières de la côte d’ivoire. Cet homme, précurseur dans biens des domaines notamment de la poésie, du roman et de la nouvelle a porté haut la culture ivoirienne. Il a cent ans mais il est à jamais immortel : ses œuvres pérennisent ses actions. Bernard Dadié a consigné dans ses œuvres la mémoire de notre peuple.Il a reçu deux fois le grand prix d’Afrique Noire pour son ouvrage “Patron à New-York” en 1965 puis pour “La ville où nul…

View original post 166 more words

Discussing is more fun

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s