“Ma Mercedes Est Plus Grosse Que La Tienne”, Nkem Nwankwo”.


Nkem N.

Onuma est beau. Onuma est grand. Onuma a de beaux yeux. Onuma a réussi. Onuma a tout ce qu’il faut et tout ce que les autres n’ont pas. Tout ce qui peut faire de lui un être prétentieux, imbu de lui-même et surtout très fier d’avoir pu sortir la tête de l’eau et de s’être tracé un destin si différent de celui qu’il aurait pu ou dû avoir, s’il en était resté à se confiner dans ses rêves et au fond de sa campagne.

Onuma est le fils d’Udemezue Okudo, un homme respectable et respecté de tous, qui domine par sa prestance silencieuse, le petit monde qui l’entoure à Aniocha. Il est l’Ozo, autrement dit le Chef de Tribu, et par ce titre, réussit sans grande peine à se faire entendre de tous. Onuma est aussi le fils d’Oliaku, mère prévenante , aimante et peu encombrante, épouse docile et effacée d’Udemezue. Mais Onuma n’en est pas moins le fils et le frère de tous ceux qui voient en lui, la réussite qu’ils n’auront jamais, et qui à force de s’en rapprocher, profitent un tout petit peu de l’éclat qui l’entoure.

Onuma rentre triomphant pour un court séjour à Aniocha, de Lagos, la capitale, où il est allé poursuivre ses rêves de grandeur. Il s’est en effet toujours senti à l’étroit dans cette campagne et a toujours eu du mal à comprendre comment est-ce que ses habitants s’y complaisaient. Il est annoncé en grandes pompes, lui le fils prodige qui suscite la jalousie de ceux dont les enfants n’ont pas eu la même trajectoire, l’envie de ceux qui auraient souhaité lui ressembler, et le désir chez la gent féminine qui a du mal à lui dire non. Grand séducteur, il ne s’en prive d’ailleurs pas.

En plus, Onuma a une arme, une botte secrète avec laquelle il fait son retour au village : une jaguar. Dans cette contrée sans électricité, où l’eau courante est un mythe et dont les pistes et les sentiers servent de routes les plus développées, sa Jaguar est un objet d’émerveillement, de convoitise et surtout, une image féérique dont tout le monde s’approche afin de goûter un peu de ciel, de ressentir l’espace d’un instant ce que peut signifier que de faire partie de la cour des élus. La Jaguar d’Onuma est son orgueil, sa plus belle possession, son amour, sa vie.

C’est aussi l’objet qui malheureusement le mènera vers la descente à laquelle il ne s’attendait pas. Ce sera le fil qui le forcera à emprunter un chemin qu’il pensait à jamais derrière lui, qui le forcera à se compromettre, à se soumettre et à avaler plus de couleuvres qu’il n’en faut car, le bel Onuma tout fort et tout rutilant qu’il est, n’en est pas moins un être pressé d’atteindre les sommets de la réussite, sans avoir à emprunter les chemins les plus tortueux qui permettent d’y arriver. C’est un homme somme toute paresseux, qui s’est contenté d’avaler tout mâchés, les fruits que la vie a pu mettre sur son chemin.

Au travers de ce roman, je découvre Nkem Nwankwo, auteur nigérian, dont cette jolie fresque du Nigéria des années soixante-dix est le deuxième roman. Il y dépeint à travers Onuma, son personnage principal, le parallèle de ce que représentait la société nigériane de ces années flambant neuves, dont une partie de la population vivait dans une affolante précarité, et une autre bénéficiait des fruits de la modernisation du pays. La trajectoire d’Onuma en est le parfait exemple et on ressort de cette lecture à la fois amusé, attaché à ce héros malgré lui qui tant dans sa gloire que dans son malheur, réussit à nous faire sourire et à espérer le meilleur pour lui.

Bonne lecture les amis.

Cédric B.

5 responses to ““Ma Mercedes Est Plus Grosse Que La Tienne”, Nkem Nwankwo”.

  1. Je n’ai pas la lecture facile en anglais mais c’est tellement bien rapporté que je me laisserai tenter. Vrai vrai je dois commencer ma biblio africaine

    Like

Discussing is more fun

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s