Papa Wemba et moi-TBT


Coucou les Bibliovores, 

Depuis Dimanche, l’Afrique célèbre une de ses légendes vivantes, j’ai nommé Mr. Papa Wemba. Il nous a quitté suite à un malaise cardiaque sur scène, en Côte d’Ivoire.

Son décès est l’occasion pour moi de renouer avec la rubrique “Throw Back Tuesday” sur la Biblio. Retour sur un titre qui a marqué mon adolescence (OKONINGANA), et retour sur ma relation de fan avec l’illustre Papa Wemba. 

Pour beaucoup de jeunes Camerounais, le Ndombolo et la rumba congolaise, ont bercé notre enfance, tout comme l’a fait le zouglou ivorien. Le Ndombole, c’était au début des années 90, Pépé Kallé, et puis très rapidement l’illustre Koffi Olomidé et le prince de la sape Papa Wemba. Ces deux derniers étaient souvent assimilés dans ma tête d’enfant (mais aussi par les médias dans une certaine mesure) à des ennemis. C’était au final chose très drôle lorsqu’on pense que la musique de Koffi Olomidé c’est le rythme, les chorégraphies de la mort, et la voix rauque (bien plus connus que ses balades amoureuses) alors que Papa Wemba, c’était le gant de velours, la sape donc le style et une musique qui a priori faisait une plus grande ode à l’amour. Ca n’empêche que Papa Wemba ait lui aussi eu ses morceaux dansants et inoubliables mais je dois avouer que pour moi, et dans mes souvenirs d’enfants et d’adolescente, ses chansons d’amour font la part belle, à une exception près.

Cette exception c’est OKONINGANA. Je n’oublierais jamais la découverte de ce clip. J’étais en 3ème, et avant les TRACE TV et les MTV, nous avions au Cameroun, MCM, une chaîne panafricaine de musique. C’était la base pour découvrir les dernières sorties musicales africaines. Je me rappelle particulièrement de cette année, car en 2000, je m’envolais pour des études à l’étranger, loin de ma famille.

OKONINGANA c’était une pépite. J’aimerais bien ici pouvoir vous mimer les premières notes de cette chanson qui dès que je les entendais, me précipitais à la cuisine séance tenante pour regarder le clip à tout prix. Entraînante, vive, un décor jeune (un terrain de basket pour l’entrée, un Papa Wemba en baskets, baggie, chapeau, l’attirail du parfait “jeuns” de l’époque), un invité dans le clip mignon à mort, qui n’était autre que le jeune rappeur accompagnant le père, son couplet inoubliable (de Paris, Brazza, Luanda, etc…), et la voix de Papa Wemba qui reprenait toujours le contrôle. OKONINGANA avait tout pour me plaire.

J’ai aimé la prise de risque d’un artiste qui ne se faisait plus tout jeune et n’hésitait pas à oser pour rester dans le coup. J’ai aimé le coup de pouce à la jeunesse de chez lui, avec ce jeune rappeur (dont je n’ai jamais pu retenir le nom. Juste la beauté ♥♥). J’ai aimé le rythme et j’aime toujours aujourd’hui. 

OKONINGANA, by Papa Wemba, c’est une chanson intemporelle, que je danse toujours avec autant d’enthousiasme, près de vingt ans après sa sortie. Je la chante, comme je chante et danse toujours avec autant d’entrain, un de ses titres de lancement (La Vie Est Belle- 1987, bande originale du film éponyme, dont j’avais déjà parlé ici)  car Mr. Papa WEMBA avait cette patte qui fait les vrais et bons artistes: de la musique qu’on écoute hier, aujourd’hui et demain.

Papa Wemba est parti, peut-être trop tôt, ou pas, mais sans aucun doute, son patrimoine musical lui survivra. Chapeau l’artiste, tu nous manqueras et rien que pour te dire aurevoir, OKONINGANA a sa place ici.

Si vous avez aimé Papa Wemba, partagez vos chansons préférées en commentaire. Et si, je vous ai donné envie de le re-découvrir ou juste de lui dire aurevoir, partagez l’article autour de vous, ça me fera plaisir.

XoXo,

AKS♥

 

6 responses to “Papa Wemba et moi-TBT

  1. Bien sûr “Okoningana” fait partie de mes préférées mais je pense comme un certain nombre de jeunes de cette époque. Le clip et le rythme en effet y ont contribué, la période “Baggy jeans” et “Kangol” lol. Mais je rajoute à ça “Cavalier Solitaire” en duo avec J.B Mpiana et “Wake Up” avec Koffi Olomidé. J’ai d’ailleurs partagé ces deux chansons sur ma page Facebook car trop de bons souvenirs me reviennent à leur écoute… Ta musique restera pour toujours Papa!!!

    Liked by 1 person

Discussing is more fun

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s